Article: Le concours des pouvoirs aux origines du régime constitutionnel en France et aux États-Unis

Si la séparation des pouvoirs est souvent considérée comme étant consubstantielle au gouvernement constitutionnel, l’interprétation qu’il convenait d’en donner a fait l’objet d’une controverse séculaire. Depuis la fin du xixe siècle, l’alternative entre séparation « stricte » et « souple » des pouvoirs a très largement dominé les débats. Pourtant, dès la fin du xviiisiècle, il existait une autre interprétation, qui prit alors le nom de « concours des pouvoirs ». En effet, lors des débats constitutionnels américains et français sur l’attribution des pouvoirs diplomatiques et militaires, les assemblées révolutionnaires finirent par se rallier autour de cette formule pour surmonter les difficultés soulevées par le célèbre principe constitutionnel. À partir d’une relecture systématique de ces débats révolutionnaires, cet article pose les fondements d’une théorie du concours des pouvoirs afin d’éviter certaines apories que rencontrent les interprétations classiques du principe de séparation des pouvoirs.
http://juspoliticum.com/article/Le-concours-des-pouvoirs-aux-origines-du-regime-constitutionnel-en-France-et-aux-Etats-Unis-1166.html

Lire la suite

La Révolution Française: un gage de paix pour l’Europe?

A l’occasion du quarantième anniversaire de l’EHESS, j’étais invité les 18 et 19 juin 2015 à venir parler du concept du concept de « révolution » lors d’une journée d’études au croisement de la philosophie politique et des sciences sociales. Je profitai de cette occasion pour proposer une ré-interprétation audacieuse du Congrès de Vienne (1814-1815) en y voyant un accord « révolutionnaire » sur l’abolition de la traite de l’esclavage. Le texte de ma présentation s’écartait délibérément du style académique en déplaçant l’attention sur un débat diplomatique « mineur » qui révèle une des clés pour bien entendre ce que pouvait signifier le « Concert des Nations » après les guerres napoléoniennes. 

Gustav Klimt, Beethovens Frise,  Secessions Museum (Vienne) Détails

La Révolution française : un gage de paix pour l’Europe des Lumières ?

Lire la suite